Sante

Comment choisir le type de fauteuil roulant qui convient ?

fauteuil roulant

Pour soulager le déplacement des personnes à mobilité réduite, il est essentiel d’allier le confort, la sécurité et la maniabilité. En général, il existe deux types de fauteuils roulants. Après il existe plusieurs déclinaisons adaptées au besoin de chaque utilisateur.

Les fauteuils roulants manuels

C’est le modèle élémentaire de fauteuil roulant qui se caractérise principalement par l’absence de motorisation. Quand il nécessite un effort physique de la part de l’utilisateur, ils sont appelés des fauteuils roulants actifs.
Le fauteuil roulant manuel est un matériel médical qui permet de reposer les membres inférieurs. Quand il requiert une tierce personne pour le pousser, on dit que le fauteuil roulant est passif. Ils sont équipés d’une série de roues, d’un coussin de dossier, d’un repose-pieds et souvent d’une poignée ergonomique afin de faciliter la maniabilité.

Les fauteuils roulants manuels pèsent entre 7 à 15 kg et peuvent aussi être détachables ou à châssis solide. Ils coûtent moins de 600 euros.

Pour faire un choix parmi les différentes catégories de fauteuil roulant manuel, il faut tenir compte de plusieurs facteurs, notamment de l’environnement, la maniabilité, les accessoires, les particularités techniques ainsi que le type de propulsion.

• Le type standard de fauteuil roulant manuel
Disponible en location ou en vente, c’est le modèle le plus courant. Il dispose d’un accoudoir relevable, d’un dossier à la hauteur des omoplates, d’un repose-pieds et d’un poignet de poussoir. Pesant entre 15 à 20 kg, ils sont difficilement manœuvrables et conviennent pour les trajets de courte durée ou les déplacements d’intérieur. On les voit surtout dans le milieu hospitalier.

• Les fauteuils roulants manuels confortables
Pour un usage journalier, c’est l’idéal puisqu’il peut se basculer librement. Il est muni d’un appuie-tête, d’un dossier qui peut englober tout le corps, de facultés d’inclinaison, de cale-pieds réglables, des reposes jambes et de coussins pour les mollets. Ils sont adaptés aux personnes qui supportent mal la position assise.

• Les autres types de fauteuils roulants manuels
Il existe des fauteuils roulants spécifiques comme le handbike. Il est muni de 3 roues et se pédale avec les mains qui servent également de guidon. Ils sont conçus avec une structure très légère et la personne qui l’utilise est allongée sur le dos.

Il existe également d’autres types de fauteuils roulants multisports avec des réglages particuliers.
Les fauteuils roulants manuels pour enfants existent également afin de leur offrir une autonomie maximale.
Il existe aussi des fauteuils roulants manuels auxquels on a rajouté des roues motorisées afin d’apporter plus d’autonomie, mais qui ne dispensent pas l’usage du mode manuel.

Les fauteuils roulants électriques

Comme vous pouvez le voir sur https://www.acekare.com/smartchair-fauteuil-roulant-electrique-pliable/, ce sont des fauteuils roulants pourvus de moteur électrique. Il dispose d’une commande électrique positionnée dans le manche de l’appareil. Ils sont très pratiques et préservent l’autonomie de son utilisateur. C’est un équipement qui nécessite une rapide formation de pilotage. Il faut débourser au minimum 2700 euros pour se procurer un fauteuil roulant électrique. Il existe des gammes différentes dans ce type de fauteuil roulant :
• Le fauteuil électrique d’intérieur, avec une vitesse de 6 km/h, peut parcourir 10 à 16 km.
• Le fauteuil roulant électrique d’extérieur peut aller à une vitesse de 10 km/h et offre une autonomie jusqu’à 45 km.
• Le fauteuil réglable en hauteur : c’est un modèle d’intérieur qui offre une assise réglable et une plus grande autonomie au quotidien.
• Le fauteuil roulant verticalisation, qui permet à l’utilisateur de passer de la position assise à la position verticale au cours de la journée.
• Il existe également des fauteuils électriques avec moteur à propulsion ou à traction, mais aussi des roues motrices centrales.

Découvrez également notre article pour vous aider à choisir la mutuelle de santé.

Comment here